NL FR EN
×

Un peu de "soroptimisme" pour briser le plafond de verre


le magazine de l'université de Mons - element 10 - 05-10-2014

L' UMONS au service de la culture et de Mons 2015 - le magazine de l'université de Mons

Un peu de "soroptimisme" pour briser le plafond de verre

Article réalisé par Valéry Saintghislain, Service Communication et Relations Publiques

de l'UMONS :

Un peu de « soroptimisme » pour briser le plafond de verre

Le Soroptimist International est une organisation internationale non gouvernementale  de femmes professionnelles qui compte presque 95.000 membres dans environ 125 pays. En Belgique, ses quelque 1.700 membres féminins, répartis dans une cinquantaine de clubs, contribuent, en actions et aide financière, à des projets à caractères communautaire et international au profit des femmes et des filles.

Dans le cadre de Mons 2015, le Soroptimist International Club de Mons-Borinage se mobilise pour présenter un projet « When women meet technology and culture ». Un film (docu fiction) « Le plafond de verre » est réalisé par S. A. THIBEAU et un site Web www.soropfemmes2015.be est en création.  Des activités diverses mettront en valeur des femmes marquant, ou ayant marqué, Mons et sa région : le 6 février, femmes musiciennes : concert en partenariat avec l’ORCW, le 15 mars, réception d’autres clubs et visite guidée de l’exposition Van Gogh au BAM, le 14 mai, marche ADEPS parrainée par une « sportive connue », ...

L’UMONS s’associe à ce programme au travers de deux soirées spéciales programmées fin 2015 : l’une autour d’une conférence-spectacle intitulée « Femmes de sciences, sciences de femmes » conçue et présentée par Michel Bougard et Claudine Celva ; l’autre par la projection du film « Le plafond de verre », suivie d’un débat dans un  amphithéâtre UMONS. En présence de personnalités féminines issues de différents milieux, ce débat tournera autour de cette métaphore du « plafond de verre » qui désigne le fait que, dans une structure hiérarchique, les niveaux supérieurs ne soient malheureusement pas toujours accessibles à certaines catégories de personnes, telles que les femmes.

La conférence-spectacle « Femmes de sciences, sciences de femmes » évoque quelques femmes scientifiques qui, malgré la misogynie de toujours, ont réussi à poursuivre leurs recherches. Il s’agit donc d’évoquer ces mathématiciennes et astronomes souvent méconnues comme Hypatie, Reine Lepaute ou Sophie Germain. Ou encore ces chimistes et physiciennes comme Marie Curie, Lise Meitner ou Rosalind Franklin. Il n’est pas possible de les présenter toutes, encore moins de développer leurs découvertes. Mais les auteurs espèrent que les quelques épisodes qui seront narrés, inciteront le public à en savoir un peu plus sur ces femmes de sciences. Il s’agira donc d’une conférence, puisqu’on y apprend des choses sur des épisodes méconnus de l’histoire des sciences. Mais cela reste avant tout un spectacle où l’humour et l’émotion seront bel et bien présents.

Plus d’infos ? mons-borinage@soroptimist.be

 

retour a presse >>>




Site designed by UltiNova