NL FR EN
×

Le club les deux sources visite leur projet du “Verso du Miroir au Bénin”


http://www.soroptimist.be/intranet/upload/0/Soropnews%2013-2013.pdf - 01-10-2013

BENIN- REGION DE DJOUGOU-JUILLET 2013

 Cette première rencontre avec les villages d’Afrique noire a été pour moi une expérience extraordinaire que j’ai pu faire grâce à  l’ASBL du Verso du Miroir, soutenue par  notre club  depuis 3 ans. Présidée par Nathalie Thoreau, l’équipe de l’ASBL est constituée de jeunes belges dynamiques mais aussi de jeunes béninois en formation professionnelle ou de bénévoles béninois . Cette année, durant le mois de juillet, ils ont réalisé deux écoles dans des villages où le directeur est seul pour enseigner parfois jusqu’à 90 enfants et cela sous les arbres et hors période de pluie . J’ai visité les écoles construites les années précédentes et j’ai eu le plaisir d’assister  à la  fête organisée lors de l’inauguration des écoles . C’est vraiment touchant de voir leur joie et la reconnaissance qu’ils témoignent à toute l’équipe.

Le Verso du Miroir est une association d’éducation au développement offrant la possibilité aux jeunes et à toute personne intéressée, de participer à un microprojet de coopération au développement qui concerne actuellement le Bénin : promotion à  l’éducation pour  donner la chance aux enfants et surtout aux filles des villages reculés d’apprendre dans de bonnes conditions , soutien  de l’artisanat local et des initiatives entreprises par les femmes qui leur permettent de contribuer au développement de leur région , soutien des partenaires locaux qui aident sur les chantiers. En 2014, l’association se lance dans la création de jardins potagers à Passari, le premier village aidé. Ce sera un projet de taille : irrigation, clôture, plantation, …

Une responsable béninoise suivra une formation en culture maraichère offerte par l’ASBL et ensuite partagera ses connaissances avec les femmes du village. Ce premier jardin deviendra le projet pilote « jardinage et santé » de l’ASBL Verso du Miroir au niveau de la région de Djougou où les enfants souffrent de malnutrition ; ce projet est partagé aussi par l’hôpital de la ville où nous avons rencontré le directeur ainsi que l’ophtalmologue à qui j’ai apporté des médicaments offerts par une firme belge.

Bernadette Delcourt

Secrétaire Les deux sources 

 

retour a presse >>>




Site designed by UltiNova