NL FR EN
×

Une quinzaine pour la femme


Vers l'Avenir - 08-03-2010

Lisez l'article en ligne ici (Source : Vers l'Avenir : Le fil d'actu - lundi 8 mars 2010 10h00 - Jacques BOURGUIGNON - Vers l'Avenir Namur)

« La femme, avenir de l'homme ? » : la Quinzaine de la femme a été inaugurée. À vivre au Centre culturel jusqu'au 18 mars.

L'inauguration de la « Quinzaine de la femme » a eu lieu en présence de femmes, de nombreuses personnalités. « Les modèles culturels qui nous définissent en tant que femmes et hommes sont en pleine évolution. La re (création) des identités de genres n'a de sens qu'à la lumière d'une réflexion participative sur la notion d'équité plutôt que d'égalité en acceptant nos différences, explique Brigitte Spineux, animatrice au centre culturel. La quinzaine se veut lieu de réflexion, de dialogue et de recherche de solutions dans le respect de tous. » Dans la salle des expositions du centre culturel, en présence du bourgmestre Benoît Dispa, de l'échevin de la Culture Jean Sine, de l'échevin Paul Lambert, du conseiller communal Guy Thiry, du président du centre culturel S. Libouton, du directeur Luc Logist, des délégations des associations partenaires, de très nombreuses femmes et quelques hommes, Alice Baudine, présidente de Présence et Actions culturelles, a pris la parole.

« Pourquoi organiser une quinzaine de la femme ? Parce que beaucoup de combats sont encore à mener : la petite enfance, les difficultés rencontrées par la femme pour mener une vie professionnelle active et épanouissante et en même temps s'occuper de la famille, notamment. »

Des femmes à l'honneur

Elle a ensuite présenté les femmes mises à l'honneur par l'exposition. En effet, dans la salle, deux expositions, qui se tiendront jusqu'au 13 mars, proposent des photos des « Mères de la place de Mai » qui poursuivent un combat méritant en Argentine et des « Femmes célèbres » que les associations gembloutoises, partenaires, ont souhaité mettre en valeur.

Puis, des associations partenaires ont exposé les projets de leur groupe : Jacqueline Seron a parlé des Amis de la morale laïque et mis à l'honneur la Gembloutoise Lucy Torrekens, « une vie de douleurs et une présidente de l'association puis une poétesse qui vit pour les autres » .

Anne Jouniaux, de Vie Féminine, a parlé du mouvement d'éducation pour les femmes, les luttes du mouvement, des actions, des revendications. Elle a souligné l'oeuvre de Marthe Boel, une femme remarquable. M. Otto, responsable des Femmes prévoyantes, a souligné l'oeuvre du docteur Peers, fait l'éloge de la gouverneur du Brabant Wallon Marie-José Laloy. Anne Nerenhausen, présidente de Soroptimist, a présenté son association, ses actions dans la région, son souci de l'ouvrir à des jeunes femmes et l'organisation prochaine du Salon des Loisirs.

De son côté, Chantal Bethume a souligné les actions d'Oxfam, des relations avec des groupes similaires aux Indes, au Burkina faso tandis que S. Libouton, d'Amnesty International, a souligné les objectifs de l'association notamment envers les femmes décédées par manque de soin.

L'échevin Jean Sine a félicité les organisateurs de la quinzaine, souligné l'intérêt des expositions et rappelé que la femme « était bien l'avenir de l'homme » et que l'idée devait durer au-delà la quinzaine.

Brigitte Spineux, ensuite, a longuement rappelé les grands moments de la quinzaine : spectacles, films, débats, repas.

retour a presse >>>




Site designed by UltiNova