Campagne "Oranger le Monde" - Club de Dinant


Vers l'Avenir, Décembre 2016 - 01-12-2016

("clic droit souris, Afficher image" pour lire le scan de l'article complet).



Se bouger pour la cause des femmes

"Se bouger pour la cause des femmes Les Soroptimistes de Dinant militent pour les droits des femmes. A Namur, elles ont arboré la couleur « orange », celle de l'optimisme.

Le mouvement Soroptimist, dans le sillage de l'appel des Nations unies, se bat pour éliminer la violence faite aux femmes. Tous les groupes locaux sont mobilisés, parmi lesquels le Soroptimist International de Dinant. Sa présidente Nicole Houbion, encadrée de ses membres, a organisé, le 11 décembre dernier, à Namur, une journée culturelle battant la campagne Orange du non à la violence.

Pour ces soroptimistes, pas de ruban à la boutonnière - il en existe déjà un rouge et un blanc – mais de l’orange dans les accessoires, foulards, manteaux, chapeaux.

Un jour empreint de culture générale mais parlant avant tout aux femmes. En matinée, visite d’une expo-phare entre les murs du musée Rops, « Femmes artistes, les peintresses en Belgique, de 1880 à 1914 », qui explique les mœurs hallucinantes d’une époque considérant les femmes comme inférieures, et le combat de ces peintresses pour s’imposer dans les salons officiels.

L’après-midi, promenade entre les flacons de la parfumerie Delforge, à la citadelle de Namur. Un thème enivrant, évoquant tout autant le boudoir de ces dames.

Avec pareil programme, la journée culturelle des Dinantaises a amené à Namur des membres des clubs Soroptimist de Bruxelles-Doyen, Charleroi-Soleimont, Hesbaye,  Liège, Liège-en- Isle, Marche, Soignies, et Val Brabant.

Ces Soroptimistes sont engagées dans la plus grande organisation mondiale non gouvernementale (PNG) de femmes actives aux nobles idéaux : éliminer l’analphabétisme et l’illettrisme selon le genre, qui touchent plus de femmes que d’hommes, éduquer les femmes et les filles à être des leaders dans leur communauté et dans leur profession, les sensibiliser à démasquer et à prévenir la violence, la brutale mais aussi l’insidieuse, avançant parfois masquée.

Des ambassadrices et des idéaux.

Enfin, parler aussi aux enfants de cette violence, la proche et la lointaine, car ce seront eux qui, demain, seront amenés à construire la paix dans le monde !

Les Soroptimistes dinantaises ont des projets : un puits à Foua au Sénégal, une aide au Centre de santé Léona au Sénégal, le Foyer de l'Espérance à Bioul, la Fondation Luc Legrain, la Douceur des Coteaux mosans et l’Ecole des Devoirs de Dinant …

Il y a beaucoup de pain sur la planche pour ces ambassadrices soroptimistes, travaillées par l’espoir (un peu fou) que le monde puisse un jour changer. – P.W.

Les SOROPTIMISTES DE Dinant lancent un appel à les rejoindre : si vous partagez leurs objectifs, elles sont à votre écoute à l’adresse électronique suivante ainsi que sur le site internet : presidente.dinant@soroptimist.be www.soroptimist.be"

Source : http://www.lavenir.net/cnt/dmf20161221_00934321/se-bouger-pour-la-cause-des-femmes


 

terug naar persartikelen >>>




Site designed by UltiNova