NL FR EN

Gege Katana Bukuru - Un espace de paix au fond du cur


Le Soir - www.lesoir.be/136660/article/2018-01-27/un-espace-de-paix-au-fond-du-coeur - 27-01-2018

" Gege Katana Bukuru a été choisie comme marraine de la Nuit africaine. Elle témoigne de la violence faite aux femmes dans sa région.

Elle croise les mains en attendant la première question. Un sourire en dit long sur sa détermination. Et puis elle parle, peu d’elle mais plutôt des femmes qu’elle défend, du drôle de cessez-le-feu qui règne dans sa région d’Uvira, une ville martyre peuplée comme Liège au Sud-Kivu, qu’elle nomme « la porte d’entrée de tous les conflits » entre la République Démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi. Et plus elle parle, plus ses gestes se font amples. Et elle prend un stylo à bille qui dresse des cartes ou des points qu’elle veut souligner pour donner plus de poids à ses mots.

Gege Katana Bukuru est une sacrée personne. Celles qu’elle a aidées dans son pays l’appellent « Maman Gege ». En 2001, elle a fondé la Sofad (Solidarité des femmes activistes pour la défense des droits humains) avec, comme premier objectif, de défendre les femmes victimes de viols.

Elle croise les mains en attendant la première question. Un sourire en dit long sur sa détermination. Et puis elle parle, peu d’elle mais plutôt des femmes qu’elle défend, du drôle de cessez-le-feu qui règne dans sa région d’Uvira, une ville martyre peuplée comme Liège au Sud-Kivu, qu’elle nomme « la porte d’entrée de tous les conflits » entre la République Démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi. Et plus elle parle, plus ses gestes se font amples. Et elle prend un stylo à bille qui dresse des cartes ou des points qu’elle veut souligner pour donner plus de poids à ses mots.

Gege Katana Bukuru est une sacrée personne. Celles qu’elle a aidées dans son pays l’appellent « Maman Gege ». En 2001, elle a fondé la Sofad (Solidarité des femmes activistes pour la défense des droits humains) avec, comme premier objectif, de défendre les femmes victimes de viols."

SOURCE : Le Soir.be regions - http://www.lesoir.be/136660/article/2018-01-27/un-espace-de-paix-au-fond-du-coeur

Mis en ligne le 27/01/2018 à 13:48

Par Jean-Philippe De Vogelaere

retour a presse >>>